Différences

Cette page vous donne les différences entre la révision choisie et la version actuelle de la page.

semantique:ecarts_de_sens4 [2013/03/18 14:35]
vandaele
semantique:ecarts_de_sens4 [2013/03/19 11:01] (Version actuelle)
vandaele [4.2. L’unité du polysème]
Ligne 32: Ligne 32:
  
  
-Ce à quoi tend finalement tout ceci, c’est à rechercher dans quelle mesure il existe un élément de sens commun aux valeurs d’un lexème. Deux tendances alors se dégagent, les polarités prototypique, historicisante et hyperonymique constituent les différentes formes d’un mouvement endocentrique, tandis que la polarité disjointe illustre une tendance exocentrique. //Gloria // a des valeurs très variées « vanité », « gloire », « titre de gloire, grand mérite », « personne qui fait la gloire de », « éclat (d’un objet) », mais elles trouvent leur unité dans l’idée de prestige éclatant qui s’impose à l’attention des autres ((Voir J.-F. THOMAS (2002, 315-320).)). Sa polysémie est endocentrique. La situation de [[:dictionnaire:celeber|celeber]] est différente ((Voir <html><a href=":sémantique:écarts_de_sens6#J.-F. THOMAS (2008 b)">J.-F. THOMAS (2008 b)</a></html>.)). Il a plusieurs applications référentielles fondatrices de valeurs différentes : un lieu « fréquenté », des hommes ou des choses « répandus dans un lieu », une fête « fréquentée » et donc bien « célébrée », mais aussi un homme ou une chose « connu » et « célèbre ». Les valeurs « (lieu) fréquenté », « (chose) répandu(e) », « (fête) fréquenté(e) et célébré(e) » s’enchaînent entre elles, les secondes « connu », « célèbre », également, mais elles forment un petit groupe plus à l’écart des premières, ce qui donne une polysémie avec une polarité disjointe et donc exocentrique. Le lien, assez ténu, se fait par le sème de /large diffusion/, commun à « fréquenté », « répandu », « connu », « célèbre ».+Ce à quoi tend finalement tout ceci, c’est à rechercher dans quelle mesure il existe un élément de sens commun aux valeurs d’un lexème. Deux tendances alors se dégagent, les polarités prototypique, historicisante et hyperonymique constituent les différentes formes d’un mouvement endocentrique, tandis que la polarité disjointe illustre une tendance exocentrique. //Gloria // a des valeurs très variées « vanité », « gloire », « titre de gloire, grand mérite », « personne qui fait la gloire de », « éclat (d’un objet) », mais elles trouvent leur unité dans l’idée de prestige éclatant qui s’impose à l’attention des autres ((Voir <html><a href=":sémantique:écarts_de_sens6#J.-F. THOMAS (2002">J.-F. THOMAS (2002</a></html>, 315-320).)). Sa polysémie est endocentrique. La situation de [[:dictionnaire:celeber|celeber]] est différente ((Voir <html><a href=":sémantique:écarts_de_sens6#J.-F. THOMAS (2008 b)">J.-F. THOMAS (2008 b)</a></html>.)). Il a plusieurs applications référentielles fondatrices de valeurs différentes : un lieu « fréquenté », des hommes ou des choses « répandus dans un lieu », une fête « fréquentée » et donc bien « célébrée », mais aussi un homme ou une chose « connu » et « célèbre ». Les valeurs « (lieu) fréquenté », « (chose) répandu(e) », « (fête) fréquenté(e) et célébré(e) » s’enchaînent entre elles, les secondes « connu », « célèbre », également, mais elles forment un petit groupe plus à l’écart des premières, ce qui donne une polysémie avec une polarité disjointe et donc exocentrique. Le lien, assez ténu, se fait par le sème de /large diffusion/, commun à « fréquenté », « répandu », « connu », « célèbre ».