Différences

Cette page vous donne les différences entre la révision choisie et la version actuelle de la page.

la_formation_des_mots:bibliographie_raisonnee:accueil:bibliographie_raisonnee3 [2015/12/10 10:06]
ollivier
la_formation_des_mots:bibliographie_raisonnee:accueil:bibliographie_raisonnee3 [2015/12/10 10:08] (Version actuelle)
ollivier
Ligne 31: Ligne 31:
  
 Ces variations sont d’autant plus facilement observables que sont grands les volumes des textes pour l’aspect quantitatif et leur variété (niveaux de langue, genres littéraires, etc.) pour l’aspect qualitatif. Or, le latin répond positivement sur ces deux points. L’application de la théorie des variations lingistiques au latin a, de ce fait, considérablement renouvelé les études sur la langue latine depuis le début des années 90. Ces variations sont d’autant plus facilement observables que sont grands les volumes des textes pour l’aspect quantitatif et leur variété (niveaux de langue, genres littéraires, etc.) pour l’aspect qualitatif. Or, le latin répond positivement sur ces deux points. L’application de la théorie des variations lingistiques au latin a, de ce fait, considérablement renouvelé les études sur la langue latine depuis le début des années 90.
 +
 +Un important travail récent d'ensemble présente une pluralité de variations linguistiques à la fois diastratiques, diaphasiques et diatopiques en étudiant les expressions //sermo rusticus, sermo agrestis, sermo plebeius, sermo humilis, sermo uulgaris, sermo quotidianus, sermo familiaris, consuetudo, sermo usitatus, sermo communis, sermo urbanus, sermo latinus et latinitas//. Comme on le voit par ces expressions, cet ouvrage concerne aussi la conscience linguistique:
 +
 +    * MÜLLER Roman 2001 : //Sprachbewusstsein und Sprachvariation im lateinischen Schrifttum der Antike//, München, Verlag C. H. Beck (Zetemata, Monographien zur klassischen Altertumswissenschaft, Heft 111). 
 +
 +