Le vocabulaire de la mémoire

en latin préclassique et classique

Jean-François THOMAS



5. Bibliographie

BAROIN Catherine, 2010, Se souvenir à Rome, Paris, Belin.

BRUN André, 1989, « Je me souviens … », in La mémoire, M. Zavialoff et al. (éds.), Paris, L’Harmattan, t. 2., p. 124-127.

BURGUIERE Paul, 1989, « Grec – latin – français », in La mémoire, M. Zavialoff et al. (éds.), Paris, L’Harmattan, t. 2., p. 192-196.

BURNOD Yves et DAUCHOT Katia, 2013, « Mémoire et neurosciences : les dynamiques cérébrales de la mémoire », in Les chantiers de la mémoire, D. Peschanski et D. Maréchal (éds.), Paris, INA Editions, p. 47-75.

CHOCHOYERAS Jean, 1985, « ‘Il me souvient’ et ‘je me souviens’ : de la cible à l’expérimentation », in Autour de l’impersonnel, J. Chocheyras et al. (éds.), Grenoble, ELLUG, p. 35-50.

LASSERE Jean-Marie, 2011, Manuel d’épigraphie romaine, Paris, Picard.

NOVARA Antoinette, 1982, Les idées romaines sur le progrès d’après les écrivains de la République. Essai sur le sens latin du progrès, Paris, Publications de la Sorbonne, t. 1.

PERROT Jean, 1961, Les dérivés en -men et -mentum : recherches de linguistique descriptive et historique, Paris, Klincksieck.

PESCHANSKI Denis, 2012, Entretiens avec Boris Cyrulnik. Mémoire et traumatisme : l’individu et la fabrique des grands récits, Paris, INA Editions.

VALETTE-CAGNAC Emmanuelle, 1997, La lecture à Rome, Paris, Belin.


Aller au §4 ou Retour au plan ou Aller au §6