Différences

Cette page vous donne les différences entre la révision choisie et la version actuelle de la page.

dictionnaire:uanitas7 [2013/01/06 20:22]
garrido créée
dictionnaire:uanitas7 [2014/12/20 16:04] (Version actuelle)
desiderio
Ligne 1: Ligne 1:
-<html><div class="titre">uānĭtās, -tātis f.</div></html> \\  <html><center><big><big>(substantif)</big></big></center></html> +<html><class="lestitres">uānĭtās, -tātis f.</p></html><html><center><big><big>(substantif)</big></big></center></html>  
- +\\
 ---- ----
  
Ligne 9: Ligne 8:
  
 ===== 7.1. Les descendants du lexème dans les langues romanes par la voie phonétique ===== ===== 7.1. Les descendants du lexème dans les langues romanes par la voie phonétique =====
- 
- 
-L’adjectif latin n’a pas de descendants dans les langues romanes par la voie phonétique. 
  
  
Ligne 17: Ligne 13:
  
  
-En revanche, il fut emprunté par toutes les langues romanes, dans lesquelles il constitue un mot savant : +Lat. //uānitās // fut emprunté dans plusieurs langues romanes :
- +
- +
-  *fr. //bilingue//  +
- +
-  *esp.  //bilingüe//  +
- +
-  *port. //bilíngue//  +
- +
-  *it. //bilingue//  +
- +
-  *rom. //bilingual// +
  
-  *roum. //bilingv//  
  
 +  *fr. //vanité //   « prétention trompeuse », « caractère illusoire de quelque chose » (//vanité du monde//   ). En ancien et moyen français, //uanité //   a aussi signifié « faiblesse des corps », d’après l’un des sens non de //uānitās//, mais de //vain//, qui avait cette signification d’après //uanus //   « sans résultat, qui n’aboutit à rien »((Voir  REY, //DHLF , s. v.  vain//.)).
  
-Il est aussi emprunté en anglais : //bilingual//. 
  
 +  *it. //vanità //   (f.)  : lexème savant (selon <html><a href=":dictionnaire:langues_romanes#battaglia">Battaglia</a></html>, //s.v.//) ou semi-savant (selon  <html><i><a href=":dictionnaire:langues_romanes#dei">DEI</a></i></html>, //s.v.//). Attesté à partir de 1313 (selon <html><a href=":dictionnaire:langues_romanes#de mauro">De Mauro</a></html>, //s.v.//),  il a pour sens « inconsistance matérielle », « incorporéité »  (<html><a href=":dictionnaire:langues_romanes#battaglia">Battaglia</a></html>, //s.v.//) et « vaine complaisance envers soi-même et ses  capacités » (<html><a href=":dictionnaire:langues_romanes#de mauro">De Mauro</a></html>, //s.v.//). Il a connu des formes plus anciennes : //vanitae//, //vanitade//, //vanitata//, //vanitate//   (<html><a href=":dictionnaire:langues_romanes#battaglia">Battaglia</a></html>, //s.v.//). Il existe aussi quelques formes dialectales, par exemple frioul. //vanitât //   (<html><a href=":dictionnaire:langues_romanes#pirona">Pirona</a></html>, //s.v.//) et napol. //ufanità//   (<html><a href=":dictionnaire:langues_romanes#altamura">Altamura</a></html>, //s.v.//).
 +  
 +  
 +  *esp. //uanidad //  « vanité » ; en outre, lat. //uaniloquentia //  et lat. //uaniloquus//, pourtant rares en latin, ont donné esp. //uanilocuentia //  et //uaniloquio//, qui expriment l’idée de verbiage.
  
-Les emprunts romans ne présentent plus désormais qu’une seule valeur sémantique de l’adjectif latin, celle de « qui est capable de parler deux langues ». 
  
-La signification « trompeur, fallacieux », fort enracinée dans le mot latin, a existé dans les premières attestations de l’adjectif en français, au XV<sup>e</sup>siècle (cf. [[:dictionnaire:tlfi|TLFi]] ), mais a disparu ensuite.+  *port. //vaidade //  « vantardise », « inutilité ».
  
-D’après le modèle du mot latin, d’autres langues modernes d’Europe ont créé des calques morphologiques, par traduction des deux éléments du composé latin, par exemple all. //zweisprachig// ou bien rus. двуязы́чный. 
- \\  \\  [[:dictionnaire:uanitas6|Page précédente]] ou [[:dictionnaire:uanitas|Retour au plan]] ou [[:dictionnaire:uanitas8|Page suivante]] 
  
 +[[:dictionnaire:uanitas6|Revenir au § 6]] ou [[:dictionnaire:uanitas|Retour au plan]] ou [[:dictionnaire:uanitas8|Aller au § 8]]