Ceci est une ancienne révision du document !


uānĭtās, -tātis f.

(substantif)


7. Descendance du lexème

7.1. Les descendants du lexème dans les langues romanes par la voie phonétique

L’adjectif latin n’a pas de descendants dans les langues romanes par la voie phonétique.

7.2. Les emprunts faits au latin par les langues anciennes et modernes

En revanche, il fut emprunté par toutes les langues romanes, dans lesquelles il constitue un mot savant :

  • fr. bilingue
  • esp. bilingüe
  • port. bilíngue
  • it. bilingue
  • rom. bilingual
  • roum. bilingv

Il est aussi emprunté en anglais : bilingual.

Les emprunts romans ne présentent plus désormais qu’une seule valeur sémantique de l’adjectif latin, celle de « qui est capable de parler deux langues ».

La signification « trompeur, fallacieux », fort enracinée dans le mot latin, a existé dans les premières attestations de l’adjectif en français, au XVesiècle (cf. TLFi ), mais a disparu ensuite.

D’après le modèle du mot latin, d’autres langues modernes d’Europe ont créé des calques morphologiques, par traduction des deux éléments du composé latin, par exemple all. zweisprachig ou bien rus. двуязы́чный.

Page précédente ou Retour au plan ou Page suivante