Différences

Cette page vous donne les différences entre la révision choisie et la version actuelle de la page.

dictionnaire:malleus5 [2013/06/14 15:45]
lestrade
dictionnaire:malleus5 [2014/12/17 18:43] (Version actuelle)
desiderio
Ligne 1: Ligne 1:
-<html><div class="titre">mallĕus, -ī (m.)</div></html> \\  <html><center><big><big>(substantif)</big></big></center></html> +<html><class="lestitres">mallĕus, -ī (m.)</p></html><html><center><big><big>(substantif)</big></big></center></html>  
- +\\
 ---- ----
 \\ \\
Ligne 11: Ligne 10:
  
  
-Dans lat. //mallĕ-us//, il est possible d’isoler un radical synchronique //mallĕ-//, base de dérivation des autres mots de sa famille (cf. [[§ 5.3]]). Mais ce radical ne peut être analysé, dans la synchronie du latin, en unités plus petites. +Dans lat. //mallĕ-us//, il est possible d’isoler un radical synchronique //mallĕ-//, base de dérivation des autres mots de sa famille (cf. § 5.3). Mais ce radical ne peut être analysé, dans la synchronie du latin, en unités plus petites. 
  
  
Ligne 38: Ligne 37:
 (m.) (m.)
 **  ** 
-, formé à l’aide du suffixe diminutif –//ŭlus// (< %%*%%-//lo-// diminutif), qui dénote non seulement un petit maillet, mais aussi une crossette, c’est-à-dire une nouvelle branche poussant à partir d’un scion de l’année précédente (voir la définition qu’en donne Columelle, [[§ 5.4]]), et un trait incendiaire qui, allongé comme un sarment, comporte à son extrémité une petite boule contenant une matière inflammable. Du sens de « crossette » est issu le dérivé //mallĕ-ŏl-āris, -e// (formé avec le suffixe relationnel -//ālis// dissimilé en -//āris// parce que la base contient déjà un /l/) « relatif aux boutures », attesté également chez Columelle.+, formé à l’aide du suffixe diminutif –//ŭlus// (< %%*%%-//lo-// diminutif), qui dénote non seulement un petit maillet, mais aussi une crossette, c’est-à-dire une nouvelle branche poussant à partir d’un scion de l’année précédente (voir la définition qu’en donne Columelle, § 5.4), et un trait incendiaire qui, allongé comme un sarment, comporte à son extrémité une petite boule contenant une matière inflammable. Du sens de « crossette » est issu le dérivé //mallĕ-ŏl-āris, -e// (formé avec le suffixe relationnel -//ālis// dissimilé en -//āris// parce que la base contient déjà un /l/) « relatif aux boutures », attesté également chez Columelle.
  
  
Ligne 59: Ligne 58:
  
  
-    * Sis. //Hist. // 83 : [//…//]//partim **malleolos**, partim fasces sarmentorum incensos// [//…//]  \\  « […] en partie des **traits incendiaires**, en partie des faisceaux de sarments enflammés […] » (traduction J.-F. Thomas) +    * Sis. //Hist. // 83 : [//…//] //partim **malleolos**, partim fasces sarmentorum incensos// [//…//]  \\  « […] en partie des **traits incendiaires**, en partie des faisceaux de sarments enflammés […] » (traduction J.-F. Thomas) 
 +\\
 \\ \\
 [[:dictionnaire:mallĕus4|Aller au § 4]] ou [[:dictionnaire:m-r:mallĕus|Retour au plan]] ou [[:dictionnaire:mallĕus6|Aller au § 6]] [[:dictionnaire:mallĕus4|Aller au § 4]] ou [[:dictionnaire:m-r:mallĕus|Retour au plan]] ou [[:dictionnaire:mallĕus6|Aller au § 6]]