Différences

Cette page vous donne les différences entre la révision choisie et la version actuelle de la page.

dictionnaire:exercere4detaille [2013/02/04 15:48]
vandaele
dictionnaire:exercere4detaille [2014/12/17 12:56] (Version actuelle)
desiderio
Ligne 1: Ligne 1:
-4.2. __Exposé détaillé__  +<html><p class="lestitres">exerceō-ēre</p></html> <html><center><big><big>(verbe)</big></big></center></html> 
- +\\ 
- +---- 
-//E// // +\\
-xercēre +
-// est un verbe nettement polysémiquequi pose deux problèmes : le lien entre ses différentes valeurs et le développement de son sémantisme sur la base de la préverbation à partir d’//arcēre//. L’ordre adopté est celui de la fréquence plus ou moins grande des emplois dès le latin préclassique. +
- +
- +
-****  +
- +
- +
-**A. « Entraîner »**  +
- +
- +
-Le sens de « conduire un entraînement, entraîner » est bien attesté en latin préclassique et il connaît ensuite une très grande extension. Le verbe s’applique à une capacité du corps ou à une aptitude mentale, qu’il s’agit d’entretenir en ayant en vue le meilleur niveau :   +
- +
- +
-Pl. //Amph. // 324 : +
- +
- +
-//Si in me **exercituru** ’s // (= //pugnos//)//quaeso in parietem ut primum domes. //  +
- +
- +
-« Si c’est sur moi que tu **veux exercer** tes poings, je t’en prie, calme-les d’abord contre le mur. » (traduction A. Ernout, 1959, CUF)[[ +
- +
- +
-[1]+
  
  
-]] +====== 4.2. Exposé détaillé ======
  
 +[[:dictionnaire:exercere4|Revenir au plan du §4]] 
 +\\ 
  
-Cic. //C. M. // 21 : [//…//] //memoria minuitur // [//…//]//nisi eam exerceas // [//…//]. 
  
 +//E// //xercēre // est un verbe nettement polysémique, qui pose deux problèmes : le lien entre ses différentes valeurs et le développement de son sémantisme sur la base de la préverbation à partir d’//arcēre//. L’ordre adopté est celui de la fréquence plus ou moins grande des emplois dès le latin préclassique.
  
-« [//…//] la mémoire diminue [//…//], si on ne l’exerce pas [//…//]. »[[ 
  
 +===== A. « Entraîner » =====
  
-[2] 
  
  
-]] +Le sens de « conduire un entraînement, entraîner » est bien attesté en latin préclassique et il connaît ensuite une très grande extension. Le verbe s’applique à une capacité du corps ou à une aptitude mentale, qu’il s’agit d’entretenir en ayant en vue le meilleur niveau :
  
  
-//// +   *Pl. //Amph. // 324 : \\ //Si in me **exercituru** ’s // (= //pugnos//), //quaeso in parietem ut primum domes. // \\ « Si c’est sur moi que tu **veux exercer** tes poings, je t’en prie, calme-les d’abord contre le mur. » (traduction A. Ernout, 1959, CUF)((De même Pl. //Bac. // 429 ; //Most. // 862 ; //Poen. // 13 ; //Rud. // 525 ; Ter. //Ad. // 587 ; //Haut. // 146.)) 
  
  
-Caes. //G. // 6, 23, 6 : [//…//] //iuuentutis **exercendae** ac desidiae minuendae// //causa // [//…//].+   *Cic. //C. M. // 21 : [//…//] //memoria minuitur // [//…//]//nisi eam exerceas // [//…//]. \\ « [//…//] la mémoire diminue [//…//], si on ne l’exerce pas [//…//]. »((De même Cic.//de Orat. // 1, 157 ; //Off. // 1, 88 ; Sen. //Ben. // 6, 1 ; Quint. //I. O. // 2, 4, 20.))
  
  
-« [//…//] pour **entraîner** la jeunesse et combattre la paresse [//…//]. »+   *Caes. //G. // 6, 23, 6 : [//…//] //iuuentutis **exercendae** ac desidiae minuendae// //causa // [//…//]. \\ « [//…//] pour **entraîner** la jeunesse et combattre la paresse [//…//]. »
  
  
Ligne 55: Ligne 33:
  
  
-Cic. //C. M. // 36 : [//…//] //et corpora quidem exercitationum defatigatione ingrauescunt, animi autem **se exercendo** leuantur.//  +   *Cic. //C. M. // 36 : [//…//] //et corpora quidem exercitationum defatigatione ingrauescunt, animi autem **se exercendo** leuantur.// \\ « [//…//] et tandis que la fatigue des exercices alourdit le corps, l’âme **en s’exerçant** s’allège. » (traduction R. Combès, 1996, CUF)((De même Cic. //Off. // 1, 88 ; Sen. //Ep. // 15, 5 ; 98, 17.)),
- +
- +
-//// « [//…//] et tandis que la fatigue des exercices alourdit le corps, l’âme **en s’exerçant** s’allège. » (traduction R. Combès, 1996, CUF)[[ +
- +
- +
-[3] +
- +
- +
-]],+
  
  
Ligne 70: Ligne 39:
  
  
-Aug. //Civ. // 15, 25 : [//…//]//ut scriptura perterreat superbientes // [//…//]//et **exerceat** quaerentes et alat intellegentes.//  +   *Aug. //Civ. // 15, 25 : [//…//]//ut scriptura perterreat superbientes // [//…//]//et **exerceat** quaerentes et alat intellegentes.// \\ « [//…//] l’écriture épouvantant les orgueilleux [//…//], **excitant** ceux qui cherchent, nourrissant ceux qui comprennent. »
- +
- +
-« [//…//] l’criture épouvantant les orgueilleux [//…//], **excitant** ceux qui cherchent, nourrissant ceux qui comprennent. » +
- +
- +
-////  +
- +
- +
-//Exercitāre // est toutefois beaucoup plus usuel[[ +
- +
- +
-[4] +
- +
- +
-]]. +
- +
- +
-//E// // +
-xercēre +
-// est plus fréquent aux formes active pronominale et médio-passive. Au sujet des athlètes qui se préparent aux concours olympiques, Cicéron utilise les deux types de formes verbales : +
- +
- +
-////  +
- +
- +
-//Tusc.// 2, 40 : [//…//]//Iouem Olympium, cui **se exercebit** athleta // [//…//]. +
- +
- +
-//// « [//…//] Jupiter olympien, en l’honneur de qui l’athlète **s’entraînera** [//…//]. »////  +
- +
- +
-//Tusc. // 2, 56 (à propos des cris poussés par les coureurs sur le stade) :+
  
  
-//Faciunt idem, cum **exercentur**, athletae // [//…//] +//Exercitāre // est toutefois beaucoup plus usuel((Voir J.-F. THOMAS (2011, 16-17).)).
  
  
-« Les athlètes font la même chose quand ils **s’entraînent** [////]»[[+//Exercēre // est plus fréquent aux formes active pronominale et médio-passiveAu sujet des athlètes qui se préparent aux concours olympiques, Cicéron utilise les deux types de formes verbales :
  
  
-[5]+   *//Tusc.// 2, 40 : [//…//]//Iouem Olympium, cui **se exercebit** athleta // [//…//]. \\ « [//…//] Jupiter olympien, en l’honneur de qui l’athlète **s’entraînera** [//…//]. »
  
  
-]] +   *//Tusc. // 2, 56 (à propos des cris poussés par les coureurs sur le stade) : \\ //Faciunt idem, cum **exercentur**, athletae // [//…//\\ « Les athlètes font la même chose quand ils **s’entraînent** [//…//]. »((Pl. //Bac. // 429 ; //Cist. // 379 ; //Most.// 862 ; //Rud. // 525 ; Sall. //C. // 5, 2 ; Cic.  //Verr.  // II, 4, 56 ; Liv. 10, 11, 1 ; etc.)) 
  
  
Ligne 120: Ligne 57:
  
  
-Cic. //Cat. // 1, 25 : //Ad hanc te amentiam natura peperit, uoluntas **exercuit** // [//…//].//// +   *Cic. //Cat. // 1, 25 : //Ad hanc te amentiam natura peperit, uoluntas **exercuit** // [//…//]. \\ « C’est pour un tel acte de démence que la nature t’a enfanté, que la volonté **t’a préparé** [////]. »
  
  
-« C’est pour un tel acte de démence que la nature t’a enfanté, que la volonté **t’a préparé** [//…//]. »+De là un sémème « entraîner » :
  
  
-De là un sémème « entraîner » +/conduire dans la durée/ /quelqu’un/ /à avoir un effort soutenu/ /pour une action toujours améliorée/((Sur l’analyse sémique et la polysémie, voir R. MARTIN (1992, 86-95) et la notice de J.-F. THOMAS [[:encyclopedie_linguistique:notions_linguistiques:semantique:Ecarts_de_sens|Sur les écarts de sens et les formes de polysémie en latin]].)).
  
- +===== B. « Solliciter, tourmenter » ===== 
-/conduire dans la durée/ /quelqu’un/ /à avoir un effort soutenu/ /pour une action toujours améliorée/[[ + 
- +
- +
-[6] +
- +
- +
-]]. +
- +
- +
-**B. « Solliciter, tourmenter »** +
  
  
Ligne 144: Ligne 72:
  
  
-Pl. //Merc. // 228 : +   *Pl. //Merc. // 228 : \\ //in somnis egi satis, et **fui ** homo **exercitus**.// \\ « J’ai été fort agité dans mes rêves et je **n’ai pas été épargné**. »
- +
- +
-//in somnis egi satis, et **fui ** homo **exercitus**.//  +
- +
- +
-« J’ai été fort agité dans mes rêves et je **n’ai pas été épargné**. » +
- +
- +
-Cic. //Att. // 7, 9, 4 : [//…//] //te in ea quaestione non **exerceo**. //  +
- +
- +
-« [//…//] aussi ne te **tourmentè**-je point sur cette question. » (traduction J. Bayet, 1983, CUF) +
- +
- +
-Aus. //Nep. // 3 :+
  
  
-[//…//] **//exercet// ** //pueros uox imperiosa magistri.// +   *Cic. //Att. // 7, 9, 4 : [//…//] //te in ea quaestione non **exerceo**. // \\ « [////] aussi ne te **tourmentè**-je point sur cette question» (traduction J. Bayet, 1983, CUF)
  
  
-« [//…//] la voix dominatrice du maître **tourmente** les enfants. »+   *Aus. //Nep. // 3 : \\ [//…//] **//exercet// ** //pueros uox imperiosa magistri.// \\ « [//…//] la voix dominatrice du maître **tourmente** les enfants. »
  
  
Ligne 174: Ligne 87:
  
  
-Ce sémème est à mettre en relation avec celui d’« entraîner » : +Ce sémème est à mettre en relation avec celui d’« entraîner » :
  
  
Ligne 183: Ligne 96:
  
  
-**C. « Occuper (quelqu’un) »** +===== C. « Occuper (quelqu’un) » ===== 
 + 
  
  
Ligne 189: Ligne 103:
  
  
-Pl. //Amph. // 288 :  +   *Pl. //Amph. // 288 : \\ //Haec nox scita est **exercendo** scorto conducto male.// \\ « Cette nuit est bien faite **pour donner de la besogne** à une belle louée trop cher » (traduction P. Grimal, 1991, Gallimard)((De même Ter. //Haut. // 74 ; 146 ; Sen. //Ben. // 6, 12, 2.)).
  
  
-//Haec nox scita est **exercendo** scorto conducto male.// +Le verbe s’applique en particulier à la vie rurale où l’action s’inscrit nécessairement dans une certaine durée :
  
  
-« Cette nuit est bien faite **pour donner de la besogne** à une belle louée trop cher » (traduction PGrimal, 1991, Gallimard)[[+   *Cat. //Agr. // 5, 2 : //uillicus familiam // [//…//]//**exerceat** // [//…//]\\ « que le fermier **tienne ** les esclaves **en haleine** [//…//]. »
  
  
-[7] +   *Virg. //G. // 4, 158-159 (à propos des abeilles) : \\ //Namque aliae uictu inuigilant et foedere pacto// \\ **//exercentur// ** //agris // [//…//]. \\ « Les unes veillent à la subsistance et, suivant le pacte établi, **s’activent** dans les champs [//…//]. »((De même Virg. //G. // 1, 210 ; Varr. //R. // 2, 1, 22 ; Col. 6, 27, 11 ; 7, 5, 3.)) 
- +
- +
-]]. +
- +
- +
-Le verbe s’applique en particulier à la vie rurale où l’action s’inscrit nécessairement dans une certaine durée :    +
- +
- +
-Cat. //Agr. // 5, 2 : //uillicus familiam // [//…//]//**exerceat** // [//…//]. +
- +
- +
-« que le fermier **tienne ** les esclaves **en haleine** [//…//]. » +
- +
- +
-Virg. //G. // 4, 158-159 (à propos des abeilles) : +
- +
- +
-//Namque aliae uictu inuigilant et foedere pacto//  +
- +
- +
-**//exercentur// ** //agris // [//…//]. +
- +
- +
-« Les unes veillent à la subsistance et, suivant le pacte établi, **s’activent** dans les champs [//…//]. »//// [[ +
- +
- +
-[8] +
- +
- +
-]] +
  
  
Ligne 246: Ligne 130:
  
  
-**D. « Pratiquer, mettre en œuvre »** +===== D. « Pratiquer, mettre en œuvre » ===== 
 + 
  
  
Ligne 252: Ligne 137:
  
  
-Pl. //Mil. // 656 :+   *Pl. //Mil. // 656 : \\ //Venerem, amorem amoenitatemque accubans **exerceo**.// \\ « À table, je **suis tout à** Vénus, à l’Amour, à l’amabilité. » (traduction A. Ernout, 1963, CUF)((De même Virg. //En. // 9, 175 ; Liv. 25, 6, 19 ; Sen. //Ben. // 3, 2, 3 ; //Ep. // 111, 2 ; Sil. 7, 130.)) 
  
  
-//Venerem, amorem amoenitatemque accubans **exerceo**.// +   *Cic. //Flac. // 88 : //an simultates nescio quas cum libertis uestris Flaccus **exercet **?// \\ « Flaccus **a**-t-il quelque inimitié envers vos affranchis ? »((De même Liv. 31, 26, 9 ; Virg. //En. // 1, 499 ; //G.// 1, 403 ; Ov. //M. // 7, 786.))
  
- +   *Cic. //Cluent. // 178 : […] //medicinae **exercendae** causa// […]. \\ « […] pour **exercer** la médecine »((De même Cic. //Leg. // 1, 14 ; //Fam. // 9, 8, 2 ; Virg. //En. // 8, 424 ; Tert. //Apol.// 14, 5)).
-« À table, je **suis tout à** Vénus, à l’Amour, à l’amabilité. » (traduction A. Ernout, 1963, CUF) [[ +
- +
- +
-[9] +
- +
- +
-]]  +
- +
- +
-Cic. //Flac. // 88 : //an simultates nescio quas cum libertis uestris Flaccus **exercet **?//  +
- +
- +
-« Flaccus **a**-t-il quelque inimitié envers vos affranchis ? »[[ +
- +
- +
-[10] +
- +
- +
-]]  +
- +
- +
-Cic. //Cluent. // 178 : […] //medicinae **exercendae** causa// […]. +
- +
- +
-« […] pour **exercer** la médecine »[[ +
- +
- +
-[11] +
- +
- +
-]].+
  
  
Ligne 294: Ligne 148:
  
  
-Virg. //En. // 10, 807-808  (à propos des paysans et des voyageurs) :+   *Virg. //En. // 10, 807-808  (à propos des paysans et des voyageurs) : \\ […] //ut possint sole reducto// \\ //**exercere** diem // […]. \\ « […] afin qu’ils puissent, le soleil une fois revenu, **mener** leur journée à son terme […]. » (traduction J. Perret, 1987, CUF)
  
  
-[…] //ut possint sole reducto//  +   *Arnob. //Nat. // 2, 16 : […] **//exercemus // ** //uitam in flagitiis// […]. \\ « […] nous **passons** notre vie entièrement dans les actions déshonorantes […]. »
- +
- +
-//**exercere** diem // […]. +
- +
- +
-« […] afin qu’ils puissent, le soleil une fois revenu, **mener** leur journée à son terme […]. » (traduction J. Perret, 1987, CUF) +
- +
- +
-Arnob. //Nat. // 2, 16 : […] **// +
-exercemus +
-// ** //uitam in flagitiis// […]. +
- +
- +
-« […] nous **passons** notre vie entièrement dans les actions déshonorantes […]. »+
  
  
Ligne 317: Ligne 157:
  
  
-Cic. //Pomp. // 4 : […] //magnae res // […]//in uectigalibus **exercendis** occupatae // […]. +   *Cic. //Pomp. // 4 : […] //magnae res // […]//in uectigalibus **exercendis** occupatae // […]. \\ « […] de grandes sommes d’argent […] **consacrées** à l’exploitation des fermes de l’tat […]. »
- +
- +
-//// « […] de grandes sommes d’argent […] **consacrées** à l’exploitation des fermes de l’tat […]. »  +
- +
- +
-Varr. //L. // 5, 81 : […] //qui quaestionum iudicia **exercent ** quaesitores dicti // […]. +
- +
- +
-« […] les magistrats chargés d’**instruire** les enquêtes furent appelés //quaesitores// […] » +
- +
- +
-Scaev. //Dig. // 5, 2, 20 : […]//nec // […]//debet // […]//aliam ullam quam hereditatis petitionem **exercere** // […]. +
- +
- +
-//// « […] et il ne doit **conduire** aucune autre action si ce n’est une pétition d’hérédité […]. » +
- +
- +
-Parmi ces emplois plus spécialisés[[ +
- +
- +
-[12] +
- +
- +
-]], une place particulière revient au syntagme //exercere legem, // qui signifie au propre « mettre en pratique une loi », c’est-à-dire l’« appliquer » : +
- +
- +
-Liv. 4, 51, 4 : […] //de sanguine ac supplicio suo // (= //plebis//)//latam legem confestim **exerceri ** et tantam uim habere. //  +
- +
- +
-« […] la loi présentée réclamait le sang et le supplice de la plèbe, elle était immédiatement **appliquée** et avait une très grande force. » [[+
  
  
-[13]+   *Varr. //L. // 5, 81 : [//qui quaestionum iudicia **exercent ** quaesitores dicti // […]. \\ « […] les magistrats chargés d’**instruire** les enquêtes furent appelés //quaesitores// […] »
  
  
-]] +   *Scaev. //Dig. // 5, 2, 20 : […]//nec // […]//debet // […]//aliam ullam quam hereditatis petitionem **exercere** // […]. \\ « […] et il ne doit **conduire** aucune autre action si ce n’est une pétition d’hérédité […]. »
  
  
-Sen. //Ben. // 3, 6, 1 (à propos d’une loi morale contre les ingrats) :+Parmi ces emplois plus spécialisés((De même Cic. //Arch. // 3 ; //Leg. // 114 ;  Liv. 45, 29, 11 ; Suet. //Calig. // 40, 1.)), une place particulière revient au syntagme //exercere legem, // qui signifie au propre « mettre en pratique une loi », c’est-à-dire l’« appliquer » :
  
  
-[…] // +   *Liv. 4, 51, 4 : […] //de sanguine ac supplicio suo // (= //plebis//)//latam legem confestim **exerceri ** et tantam uim habere. // \\ « […] la loi présentée réclamait le sang et le supplice de la plèbe, elle était immédiatement **appliquée** et avait une très grande force. »((De même Papinien, //Dig. // 16, 3, 8 : //si ignarus hanc exceptionem non exercebit.// \\ « si, par ignorance, il n’applique pas cette exception de la loi »)) 
-an haec lex, quae in scholis **exercetur**, etiam in ciuitate ponenda sit  +
-// […].+
  
  
-//// « […] si cette loi, qu’on **applique** dans nos écoles, doit être également établie dans la cité […]. » +   *Sen. //Ben. // 3, 6, 1 (à propos d’une loi morale contre les ingrats) : \\ […] //an haec lex, quae in scholis **exercetur**, etiam in ciuitate ponenda sit  // […]. \\ « […] si cette loi, qu’on **applique** dans nos écoles, doit être également établie dans la cité […]. »
  
  
Ligne 373: Ligne 181:
  
  
-qui paraît être issu d’ « entraîner » : +qui paraît être issu d’ « entraîner » :
  
  
Ligne 382: Ligne 190:
  
  
-**E. « Mettre en mouvement »** +===== E. « Mettre en mouvement » ===== 
 + 
  
  
Ligne 388: Ligne 197:
  
  
-Lucr. 2, 97-99 (à propos des corps premiers) : +   *Lucr. 2, 97-99 (à propos des corps premiers) : \\ //sed magis adsiduo uarioque **exercita** motu// \\ //partim interuallis magnis confulta resultant,// \\ //pars etiam breuibus spatiis uexantur ab ictu.// \\ « au contraire, **agités** d’un mouvement incessant et divers, les uns après s’être heurtés se repoussent à de grands intervalles, d’autres aussi s’entrechoquent sans s’écarter beaucoup. » (traduction A. Ernout, 1948, CUF)((De même Virg. //En. // 7, 380 ; Ov. //M. // 8, 166 ; 14, 556 ; Stat. //Th. // 6, 581 ; Sen. //Nat. // 5, 18, 5 : \\ […]//deus // […]//aera uentis exercendum dedit // []. \\ « […Dieu a donné aux vents la charge de mettre l’air en mouvement […]. »))
- +
- +
-//sed magis adsiduo uarioque **exercita** motu//  +
- +
- +
-//partim interuallis magnis confulta resultant,//  +
- +
- +
-//pars etiam breuibus spatiis uexantur ab ictu.//  +
- +
- +
-« au contraire, **agités** d’un mouvement incessant et divers, les uns après s’être heurtés se repoussent à de grands intervalles, d’autres aussi s’entrechoquent sans s’écarter beaucoup. » (traduction A. Ernout, 1948, CUF)[[ +
- +
- +
-[14] +
- +
- +
-]],+
  
  
Ligne 412: Ligne 203:
  
  
-Stat. //Th. // 7, 305-306 : +   *Stat. //Th. // 7, 305-306 : \\ //Tercentum genitor totidemque in pro// //elia natus// \\ **//exercent // ** //equites // […]. \\ « Il **mène** au combat trois cents cavaliers et son fils tout autant » (traduction R. Lesueur, 1991, CUF).
- +
- +
-//Tercentum genitor totidemque in pro// //elia natus//  +
- +
- +
-**//exercent // ** //equites // […]. +
- +
- +
-« Il **mène** au combat trois cents cavaliers et son fils tout autant » (traduction R. Lesueur, 1991, CUF).+
  
  
Ligne 439: Ligne 221:
  
  
-**F. Le développement de la polysémie d’** **// +===== F. Le développement de la polysémie d’exercēre =====
-exercēre +
-// ** +
  
  
Ligne 447: Ligne 227:
  
  
-Toutefois, à travers la polysémie étroite de sens, l’analyse sémique a mis en évidence un sème générique, qui, s’il n’est pas à la base d’une valeur propre et première (polarité prototypique), est commun aux différents sémèmes (polarité hyperonymique)[[+Toutefois, à travers la polysémie étroite de sens, l’analyse sémique a mis en évidence un sème générique, qui, s’il n’est pas à la base d’une valeur propre et première (polarité prototypique), est commun aux différents sémèmes (polarité hyperonymique)((Voir la notice de J.-F. THOMAS [[:encyclopedie_linguistique:notions_linguistiques:semantique:Ecarts_de_sens|Sur les écarts de sens et les formes de polysémie en latin]].)). Ce sème, /conduire dans la durée/, implique un mouvement et un changement réalisés avec constance, nuance résumée avec la bonne formule « ne pas laisser en repos » donnée par le //Grand Gaffiot.// Ce qu’exprime en somme //exercere//, c’est le fait d’établir une dynamique. Or un tel procès est à l’opposé de celui de « tenir enfermé, éloigné », qui est exprimé par //arcēre//((C’est, en effet, à une valeur étymologique « tenir à l’écart » que conduit l’analyse d’//arcēre// en %%*%%//h<sub>2</sub>erc-eye/o-//, à partir de la base //arc- // (cf. //arx // « citadelle ») et du suffixe %%*%%-//eye/o-// de causatif : voir <html><a href=":dictionnaire:exercere8#R. GARNIER (2009,  193  et 196).">R. GARNIER (2009,  193  et 196).</a></html>)). Ce rapport d’inversion entre //arcēre // et //exercēre // est, au niveau notionnel, à la base du rapprochement que Cicéron fait entre les deux verbes :
  
  
-[15]+   *Cic. //Off. // 1, 122 (à propos de la jeunesse) : //Maxime autem haec aetas a libidinibus **arcenda ** est **exercenda**que in labore patientiaque et animi et corporis // []. \\ « Or il faut avant tout **tenir ** cet âge **éloigné ** des passions et l’**entraîner ** au travail et à l’endurance de l’âme et du corps […]. »
  
  
-]]. Ce sème, /conduire dans la durée/, implique un mouvement et un changement réalisés avec constance, nuance résumée avec la bonne formule « ne pas laisser en repos » donnée par le //Grand Gaffiot.// Ce qu’exprime en somme //exercere//, c’est le fait//// d’établir une dynamique. Or un tel procès est à l’opposé de celui de « tenir enfermé, éloigné », qui est exprimé par //arcēre// [[ +Cette relation d’opposition sémantique entre les deux verbes est fort probablement liée au préverbe-préposition //ex-//. Comme l’une de ses valeurs est de marquer la sortie de l’état antérieur((<html><a href=":dictionnaire:exercere8#J.-P. BRACHET (2000, 261-263).">J.-P. BRACHET (2000, 261-263).</a></html>)), //exercēre // « entraîner », « solliciter », signifierait au propre « faire sortir de l’enfermement (//arcēre//) », où la dynamique plus abstraite du changement radical correspond, à un niveau plus concret, au mouvement à partir d’un point. Cette valeur d’//ex- // se retrouve dans quelques verbes qui, comme //exercēre //, sont formés avec une base nominale (cf. //arx//) et fonctionnent en micro-système. //Excūsāre // signifie « mettre hors de cause », d’où « excuser, justifier », « disculper », par rapport à //causārī // « alléguer, se plaindre de ». Sur la base de //pēs // et en face d’//impedīre// « mettre dans les pieds », « entraver », « empêcher », //expedīre // a le sens de « dégager des entraves », d’où « dégager », « arranger ».
- +
- +
-[16] +
- +
- +
-]]. Ce rapport d’inversion entre //arcēre // et // +
-exercēre +
-// est, au niveau notionnel, à la base du rapprochement que Cicéron fait entre les deux verbes : +
- +
- +
-Cic. //Off. // 1, 122 (à propos de la jeunesse) : //Maxime autem haec aetas a libidinibus **arcenda ** est **exercenda**que in labore patientiaque et animi et corporis // […]. +
- +
- +
-« Or il faut avant tout **tenir ** cet âge **éloigné ** des passions et l’**entraîner ** au travail et à l’endurance de l’âme et du corps […]. » +
- +
- +
-Cette relation d’opposition sémantique entre les deux verbes est fort probablement liée au préverbe-préposition //ex-//. Comme l’une de ses valeurs est de marquer//// la sortie de l’état antérieur[[ +
- +
- +
-[17] +
- +
- +
-]], // +
-exercēre +
-// « entraîner », « solliciter », signifierait au propre « faire sortir de l’enfermement (//arcēre//) », où la dynamique plus abstraite du changement radical correspond, à un niveau plus concret, au mouvement à partir d’un point. Cette valeur d’//ex- // se retrouve dans quelques verbes qui, comme // +
-exercēre +
-//, sont formés avec une base nominale (cf. //arx//) et fonctionnent en micro-système. //Excūsāre // signifie « mettre hors de cause », d’où « excuser, justifier », « disculper », par rapport à //causārī // « alléguer, se plaindre de ». Sur la base de //pēs // et en face d’//impedīre// « mettre dans les pieds », « entraver », « empêcher », //expedīre // a le sens de « dégager des entraves », d’où « dégager », « arranger ».+
  
 +[[:dictionnaire:exercere4résumé|Voir les exemples uniquement]]
  
 \\ \\
- +\\ 
- +[[:dictionnaire:exercere3|Revenir au §3]] ou [[:dictionnaire:exercere|Retour au plan]] ou [[:dictionnaire:exercere5|Aller au §5]]
----- +
- +
- +
-[[ +
- +
- +
-[1] +
- +
- +
-]]  +
-De même Pl. //Bac. // 429 ; //Most. // 862 ; //Poen. // 13 ; //Rud. // 525 ; Ter. //Ad. // 587 ; //Haut. // 146. +
- +
- +
-[[ +
- +
- +
-[2] +
- +
- +
-]]  +
-De même Cic.//de Orat. // 1, 157 ; //Off. // 1, 88 ; Sen. //Ben. // 6, 1 ; Quint. //I. O. // 2, 4, 20. +
- +
- +
-[[ +
- +
- +
-[3] +
- +
- +
-]]  +
-De même Cic. //Off. // 1, 88 ; Sen. //Ep. // 15, 5 ; 98, 17. +
- +
- +
-[[ +
- +
- +
-[4] +
- +
- +
-]]  +
-Voir J.-F. THOMAS (2011, 16-17). +
- +
- +
-[[ +
- +
- +
-[5] +
- +
- +
-]]  +
-Pl. //Bac. // 429 ; //Cist. // 379 ; //Most.// 862 ;**** //Rud. // 525 ; Sall. //C. // 5, 2 ; Cic.  +
-// +
-Verr.  +
-//  +
-II, 4, 56 ; Liv. 10, 11, 1 ; etc. +
- +
- +
-[[ +
- +
- +
-[6] +
- +
- +
-]]  +
-Sur l’analyse sémique et la polysémie, voir R. MARTIN (1992, 86-95) et la notice de J.-F. THOMAS [[Sur les écarts de sens et les formes de polysémie en latin]]. +
- +
- +
-[[ +
- +
- +
-[7] +
- +
- +
-]]  +
-De même Ter. //Haut. // 74 ; 146 ; Sen. //Ben. // 6, 12, 2.  +
- +
- +
-[[ +
- +
- +
-[8] +
- +
- +
-]]  +
-De même Virg. //G. // 1, 210 ; Varr. //R. // 2, 1, 22 ; Col. 6, 27, 11 ; 7, 5, 3. +
- +
- +
-[[ +
- +
- +
-[9] +
- +
- +
-]]  +
-De même Virg. //En. // 9, 175 ; Liv. 25, 6, 19 ; Sen. //Ben. // 3, 2, 3 ; //Ep. // 111, 2 ; Sil. 7, 130. +
- +
- +
-[[ +
- +
- +
-[10] +
- +
- +
-]]  +
-De même Liv. 31, 26, 9 ; Virg. //En. // 1, 499 ; //G.// 1, 403 ; Ov. //M. // 7, 786. +
- +
- +
-[[ +
- +
- +
-[11] +
- +
- +
-]]  +
-De même Cic. //Leg. // 1, 14 ; //Fam. // 9, 8, 2 ; Virg. //En. // 8, 424 ; Tert. //Apol.// 14, 5  +
- +
- +
-[[ +
- +
- +
-[12] +
- +
- +
-]]  +
-De même Cic. //Arch. // 3 ; //Leg. // 1, 14 ; //// Liv. 45, 29, 11 ; Suet. //Calig. // 40, 1. +
- +
- +
-[[ +
- +
- +
-[13] +
- +
- +
-]]  +
-De même Papinien, //Dig. // 16, 3, 8 //si ignarus hanc exceptionem non exercebit.//  +
- +
- +
-« si, par ignorance, il n’applique pas cette exception de la loi.  » +
- +
- +
-[[ +
- +
- +
-[14] +
- +
- +
-]]  +
-De même Virg. //En. // 7, 380 ; Ov. //M. // 8, 166 ; 14, 556 ; Stat. //Th. // 6, 581 ; Sen. //Nat. // 5, 18, 5  +
- +
- +
-[…]//deus // […]//aera uentis exercendum dedit // […].////  +
- +
- +
-« […] Dieu a donné aux vents la charge de mettre l’air en mouvement […]. » +
- +
- +
-[[ +
- +
- +
-[15] +
- +
- +
-]]  +
-Voir la notice de J.-F. THOMAS [[Sur les écarts de sens et les formes de polysémie en latin]]. +
- +
- +
-[[ +
- +
- +
-[16] +
- +
- +
-]]  +
-C’est, en effet, à une valeur étymologique « tenir à l’écart » que conduit l’analyse d’//arcēre// en %%*%%//h<sub>2</sub>erc-eye/o-//, à partir de la base //arc- // (cf. //arx // « citadelle ») et du suffixe %%*%%-//eye/o-// de causatif voir R. GARNIER (2009,  +
-193  +
-et +
-196). +
- +
- +
-[[ +
- +
- +
-[17] +
- +
- +
-]]  +
-J.-P. BRACHET (2000, 261-263). +