Différences

Cette page vous donne les différences entre la révision choisie et la version actuelle de la page.

dictionnaire:examen2 [2015/03/03 17:16]
bothua créée
dictionnaire:examen2 [2015/03/31 18:20] (Version actuelle)
bothua [2.3. Formation du lexème]
Ligne 12: Ligne 12:
 ===== 2.2. Variantes morphologiques ===== ===== 2.2. Variantes morphologiques =====
  
-On trouve la forme //exagimine// dans la correspondance du Pape Damase  (//Epist. Pontif.//, Löwenfeld 691 p. 9, cf. //TLL//) ; cela semble une remotivation étymologique du lexème, par restitution d’un radical //exag-// ou //-ag-//, et adjonction de l’allomorphe //-ĭmĕn// du suffixe -//mĕn// (cf. le radical latin //rĕg-// et le verbe thématique à l’infectum //rĕgō, rĕg-ĕ-re// « diriger », à côté du substantif //rĕgĭ-mĕn// « direction », analysé en synchronie en //rĕg-ĭměn//).+On trouve la forme //exagimine// dans la correspondance du Pape Damase (//Epist. Pontif.//, Löwenfeld 691 p. 9, cf. //[[http://www.degruyter.com/databasecontent?dbid=tll&dbsource=%2Fdb%2Ftll|TLL]]//) ; cela semble être une remotivation étymologique du lexème, par restitution d’un radical //exag-// ou //-ag-//, et adjonction de l’allomorphe //-ĭmĕn// du suffixe -//mĕn// (cf. le radical latin //rĕg-// et le verbe thématique à l’infectum //rĕgō, rĕg-ĕ-re// « diriger », à côté du substantif //rĕgĭ-mĕn// « direction », analysé en synchronie en //rĕg-ĭměn//).
  
 ===== 2.3. Formation du lexème ===== ===== 2.3. Formation du lexème =====
  
-La polysémie d’//exāmĕn// (cf. [[:dictionnaire:examen4.2|Retour au §4.2.D.]]) donne lieu à deux analyses différentes de sa formation : pour le //TLL//, il se rattache au verbe [[exĭgĕre]] (< *//exăg-s-men//), dont il est dérivé par l’adjonction du suffixe -//men// (i.e. *-//mn̥//), qui sert le plus souvent à former des noms dénotant le siège du procès, l’instrument ou le résultat du procès, en s’ajoutant à un radical latin ou à un thème verbal. Pour d’autres, il doit être rapporté simultanément à //ex// et //ăgō//, dans une formation de type parasynthétique : *//ex-ag-s-men//. +La polysémie d’//exāmĕn// (cf. [[:dictionnaire:examen4.2|§4.2.D.]]) donne lieu à deux analyses différentes de sa formation : pour le //TLL//, il se rattache au verbe [[exĭgĕre]] (< *//exăg-s-men//), dont il est dérivé par l’adjonction du suffixe -//men// (i.e. *-//mn̥//), qui sert le plus souvent à former des noms dénotant le siège du procès, l’instrument ou le résultat du procès, en s’ajoutant à un radical latin ou à un thème verbal. Pour d’autres, il doit être rapporté simultanément à //ex// et //ăgō//, dans une formation de type parasynthétique : *//ex-ag-s-men//. 
  
 Dans les deux cas, on suppose une séquence *//-s-men// avec assimilation régressive (*//agsm > *assm > *asm//), puis allongement compensatoire de la voyelle //a// (*//asm > *azm > *ām//). Cette simplification du groupe intérieur *-//gsm//- est bien illustrée par le terme //iūmentum//, -//i// Nt. « bête de somme », écrit au nomin.-acc. pl. IOVKSMENTA, dans l’inscription dite de la Pierre noire du forum ou //Lapis niger//, CIL I2, 1).  Dans les deux cas, on suppose une séquence *//-s-men// avec assimilation régressive (*//agsm > *assm > *asm//), puis allongement compensatoire de la voyelle //a// (*//asm > *azm > *ām//). Cette simplification du groupe intérieur *-//gsm//- est bien illustrée par le terme //iūmentum//, -//i// Nt. « bête de somme », écrit au nomin.-acc. pl. IOVKSMENTA, dans l’inscription dite de la Pierre noire du forum ou //Lapis niger//, CIL I2, 1).